mardi 18 avril 2017

Le journaliste français encore emprisonné au Venezuela. Cause inconnue. La communauté internationale : Venezuela doit garantir la liberté d'expression:

FRANCE ASSUME LA DEFENSE
D'UN JOURNALISTE DÉTENU AU VENEZUELA

Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour”
<><> 
Mardi 18 Avril, 2017
(Selon le temps universel coordonné)
*
Le journaliste franco-uruguayen Pérez Pezzani toujours détenu au Venezuela depuis le 11 Avril. La cause dont il est accusé est inconnue.

L’Ambassade Française a pris la défense du communicateur.

Il était venu au Venezuela pour couvrir la crise politique.

Avec Péréz a été arrêté le journaliste vénézuélien Yonathan Guides.

Le Rapporteur Spécial pour la Liberté d'Expression de la Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme de l'Organisation des États Américains, l'Uruguayen Edison Lanza, a exprimé son inquiétude au sujet de cette nouvelle attaque contre la liberté d'expression.

Pezzani, né en Uruguay, est venu en France quand il était seulement 6 ans, il a été emmené par sa mère et son frère, militant communiste Lyliam Pezzani, qui se sont échappés de la dictature uruguayenne.

Il est grandi dans la ville francaise de Lyon.

LE GOUVERNEMENT DE L'URUGUAY DOIT INTERVENIR

Uruguayen adjoint Jaime Trobo, le Parti National, a demandé aujourd'hui que le ministère des Affaires Étrangères doit d’intervenir dans le cas du journaliste Franco-Uruguayen, privé de liberté au Venezuela.

A cet effet, Jaime Trobo a présenté une demande écrite au Parlement en raison de la double nationalité du communicateur.

« Ce coterráneo est privé de liberté et au risque d'être accusé de crimes contre le gouvernement vénézuélien pour le simple fait d'exercer sa profession en tant que journaliste, soulager et révéler les conditions sociales et politiques graves qui y vivent », dit le député dans la document.

LES CIRCONSTANCES DE L'ARRESTATION

Le journaliste de l'agence française Capa a été arrêté le 11 Avril à l'aéroport Simón Bolívar Maiquetia tout en essayant de quitter le Venezuela. À l'occasion, il a également été arrêté son coéquipier, le Français Didier Barral.

Selon les informations disponibles, Didier aurait été libéré.


AMIS, SOYEZ FORTS :
ON VERRA AU LEVER DU JOUR.
<> 

Rapport précédent connexe =
-

jeudi 13 avril 2017

Détention des journalistes français au Venezuela

DEUX TRAVAILLEURS DE L'AGENCE FRANÇAISE
CAPA ONT ETE EMPECHES DE QUITTER LE PAYS
-



Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour
<><> 
Jeudi 13 Avril, 2017
(Selon le temps universel coordonné)
*
L'aéroport international de Maiquetia, Venezuela. Dans cette image le faible nombre d'usagers notable en raison de la crise dans le pays. Source d'origine:Wikimedia>


Deux journalistes de France ont été arrêtés au Venezuela par le Service Intelligence Bolivarienne (Sebin, selon son sigle en espagnol).

Les communicateurs de l'agence française Capa toujours détenus pour il y a plus de 24 heures à l'aéroport Simón Bolívar du Venezuela, quand ils ont essayé de quitter le pays, selón, le journal El Nacional>

Le Syndicat National des Travailleurs de la Presse a rapporté que Sebastián Peréz y Didier Barral sont arrivés au Venezuela le 31 Mars et Ils auraient dû retourné à Paris sur le vol 16h00 le mardi 11 Avril, 2017. 

Mais nous espérons que les journalistes à ce temps ont déjà été libérés.

La question des Droits de l'Homme, préoccupation au Venezuela, où d'autres sont toujours détenus pour le simple fait d'avoir exercé leurs droits à la liberté d'expression.

AMIS, SOYEZ FORTS :
ON VERRA AU LEVER DU JOUR.
<> 

Rapport précédent connexe =

dimanche 2 avril 2017

La vie, le travail et l'importance de Andrés Eloy Blanco, le poète vénézuélien qui était en avance sur son temps. Et il a transcendé au-delà de son époque. Partie I.

 IMPORTANCE DES TRAVAUX DE ANDRÉS
ELOY BLANCO, LE GRAND POETE
VÉNÉZUÉLIEN EN EXIL
(Partie I)


Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour
<><> 
Dimanche 2 Avril, 2017
(Selon le temps universel coordonné)
*
Statue du grand poète vénézuélien, l'écrivain Andrés Eloy Blanco
dans le parc du Retiro, en Espagne. Auteur: Mir. Tickle. Source:
Travail personnel. Via: Wikimedia Commons. Plus>
L'importance de l'œuvre du grand poète vénézuélien Andrés Eloy Blanco mérite d'être mieux connue dans le monde francophone.

Pour cette raison, je dois traduire mes études sur le travail du poète.

En outre, je serai obligé de traduire le travail du même poète.

Il est né à Cumana, au Venezuela, le 6 Août, 1896 et mourut dans la capitale du Mexique, le 21 mai 1955.

Plusieurs de ses œuvres ont des caractéristiques des classiques :

Originalité, Universalité, Intérêt, Vision critique de la réalité psychosociale, l'Immortalité du message (qui survivra) et la Concentration des éléments poétiques autour d'un axe de signification...

Ce sont quelques-unes des fonctionnalités présentes dans son travail.

Andrés Eloy Blanco, le grand poète vénézuélien, a été exilé pendant la dictature, comme d'autres grands écrivains, parmi lesquels nous citons José Antonio Pérez Bonalde et Rómulo Gallegos. Nos grands hommes en général sont morts hors du pays : Simón Bolívar, Francisco de Miranda et Andrés Bello, pour ne citer que quelques-uns. Andrés Eloy Blanco, « Le fugitif rossignol », est mort aussi loin de leur patrie. Mais à cette époque n'existait pas le puissant mouvement du TERRORISME GLOBAL UNIFIE et les écrivains étaient bénéficiaires du plein droit d'asile par les pays qui eux abritaient.

Ainsi, le poète a été exprimé lors d'une réunion au cours de son exil :

« Les quatre qui nous sommes ici
nous nés dans la terre pure du Venezuela,
qui a été marqué par l'exode,
qui quelque chose a et personne ne sait où :
si dans le sang, le lait ou le placenta,
que le fils vil est fait éternel en son sein
et le grand fils meurt toujours loin ".

AMIS, SOYEZ FORTS :
ON VERRA AU LEVER DU JOUR.
<> 

Rapport précédent connexe =
-